Planète Bleue

Notre planète dans tous ses états
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Tara: mission scientifique accomplie, poursuite de la dérive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
benoit-olivier
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1672
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Tara: mission scientifique accomplie, poursuite de la dérive   Jeu 10 Mai - 15:49

''La mission scientifique d'une quinzaine de chercheurs internationaux sur la banquise arctique où dérive depuis 8 mois la goélette polaire Tara, a été menée à bien dans la dernière semaine d'avril et le voilier poursuit son voyage immobile sur la glace du pôle nord.

"La quasi totalité des scientifiques français, danois, norvégiens, estoniens, allemands, finlandais, ont pu passer une semaine sur notre bateau, par plus de 88° de latitude nord, pour effectuer leurs travaux dans le cadre du programme européen Damoclès", a indiqué à l'AFP, Etienne Bourgois, le patron de l'expédition, de retour à Paris.

"Mais le programme d'avril a du être considérablement resserré, compte tenu de l'important retard pris en raison des entraves administratives en Russie qui ont bloqué nos 30 tonnes de matériel indispensable à la poursuite de la mission", souligne de son côté Jean-Claude Gascard, océanologue et coordinateur de Damoclès.

Le responsable scientifique qui a fait lui aussi le voyage sur Tara, est satisfait: "en une semaine, le matériel d'auscultation de la colonne de 7.000 mètres à l'aplomb de Tara, partant de moins 4.000 m au fond de l'arctique et montant à 3.000 m d'altitude dans l'atmosphère en traversant la banquise couverte de neige, a été mis en place et activé".

"Nous avons déjà réalisé une +première+ en enregistrant une micro-secousse de la tectonique des glaces. C'est sans précédent", dit-il.

"Nos première analyses de l'atmosphère avec un ballon sonde nous ont également indiqué que la température de la couche d'air, à 500 mètres au-dessus de la banquise est de 10° supérieure à celle du sol. Ces masses d'air viennent de latitudes plus basses, mais force est de constater un développement magistral de cette alchimie atmosphérique", assure Jean-Claude Gascard.

Mais le scientifique n'en tire aucune conclusion hâtive, notamment concernant le réchauffement climatique dans les hautes latitudes: "le programme Damoclès doit durer jusqu'en décembre 2009. Des milliards de données vont être enregistrées jusque là. Puis viendra le diagnostic concernant l'éventualité d'une fonte totale de la banquise arctique pendant les cinq mois d'été, à l'horizon de 2060 ou 2090".

Etienne Bourgois reste quant à lui "admiratif" du courage et de l'endurance de l'équipage de Tara, depuis le début de la dérive et les 5 mois dans la nuit polaire permanente.

"Quand j'ai découvert le bateau, j'ai eu la vision d'un vaisseau naufragé, échoué et enkysté dans la glace et la neige. Ce tableau en dit long sur les épreuves subies par nos huit équipiers, éprouvés mais solides."

Et puis il y eut les ultimes traquenards de la mer de glace. Il fallait évacuer de Tara, une vingtaine de personnes avant la fin avril à cause de la dangereuse fonte d'été. La piste d'atterrissage a cassé et le DC 3 devant les transporter ne pouvait plus atterrir. C'est un autre petit avion à décollage court, un +Twin Hotter" qui a repéré une autre piste de glace à 3 km de la goélette, mais inaccessible à pied.

"Le DC3 s'y est posé et le ballet aérien du Twin a commencé, raconte Etienne Bourgois. Une dizaine d'allers-retours pour y transporter hommes et matériel. 7 mn de vol à chaque fois, le temps de décoller et d'atterrir. Du jamais vu".

Lors de leur ultime vol exfiltrant les scientifiques de l'enfer blanc, le DC3 et le Twin Hotter se sont payés le luxe d'exécuter quelques figures de voltige au ras des mâts du grand voilier polaire.

Un fraternel salut ailé aux dix "glacionautes" qui restent isolés et dont la dérive dans le désert de la mer de glace ne prendra fin que dans un an.''

Source: MetroFrance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benoit-olivier
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1672
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Tara: mission scientifique accomplie, poursuite de la dérive   Jeu 10 Mai - 15:52

Un lien direct sur le site des chercheurs, à noter, il est aussi possible de les suivre avec google earth....

http://www.taraexpeditions.org/fr/index.php?id_page=1&PHPSESSID=2cc0bcd075be38dbd4efae11ccb564ae
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James
Admin
avatar

Nombre de messages : 2619
Age : 45
Localisation : Clermont Ferrand (63), France
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Tara: mission scientifique accomplie, poursuite de la dérive   Ven 11 Mai - 7:03

Excellent, merci Ben clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planete-bleue.naturalforum.net
Yannis
Modérateur


Nombre de messages : 2216
Age : 43
Localisation : Auxerre
Date d'inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Tara: mission scientifique accomplie, poursuite de la dérive   Ven 11 Mai - 19:29

clin d'oeil merci benoit super
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tara: mission scientifique accomplie, poursuite de la dérive   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tara: mission scientifique accomplie, poursuite de la dérive
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission scientifique sur l'atoll de Mopelia (Polynésie)
» PlanetSolar en mission scientifique le long du Gulf Stream
» Course auto-poursuite sur terre!!!
» Tara akita inu arrivée avec Victor
» Hedychium coccineum Tara

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Bleue :: Les Nouvelles des "Sciences de la Terre" :: Climatologie-
Sauter vers: