Planète Bleue

Notre planète dans tous ses états
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Chaîne alimentaire des océans en mutation

Aller en bas 
AuteurMessage
James
Admin
avatar

Nombre de messages : 2619
Age : 45
Localisation : Clermont Ferrand (63), France
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Chaîne alimentaire des océans en mutation   Jeu 7 Déc - 13:46

Le phytoplancton, élément-clé de la chaîne alimentaire dans les océans, sera considérablement affecté par le réchauffement climatique, selon une nouvelle étude publiée dans la revue scientifique britannique Nature.

La vie marine des tropiques et des latitudes tempérées sera sévèrement touchée par le déficit de ces micro-organismes dû au réchauffement des eaux, selon l'équipe du botaniste Michael Behrenfeld de l'Université américaine de l'Oregon (ouest).

Le phytoplancton a besoin de lumière et d'azote, de phosphates et de fer pour prospérer dans les couches supérieures des océans, mais ces nutriments proviennent des fonds froids et sont brassés vers la surface par les courants.

L'équipe de Michael Behrenfeld, a compilé plus de 10 ans de relevés satellitaires pour comprendre comment ces minuscules plantes, méconnues, réagissent aux changements de températures.

Le satellite SeaWiFS de la Nasa mesure notamment la lumière renvoyée par les océans, qui change en fonction de la présence ou non de plancton.

A partir de ces relevés, Behrenfeld a établi un état du phytoplancton qui témoigne de deux importants bouleversements sur la période étudiée.

Ainsi, en 1997-98, la production de phytoplancton a augmenté lors d'un refroidissement relatif des océans dû au renversement du phénomène El Nino.

Mais de 1999 à 2004, lors du retour d'El Nino dans un cycle de réchauffement, le phytoplancton a décliné, avant d'augmenter de nouveau en 2005 et 2006.

Pour les scientifiques, ces résultats permettent de lier la température à la surface des océans à la production de phytoplancton et constituent un excellent indicateur de ce qui pourrait se produire sous l'effet du réchauffement climatique.

Si comme certaines simulations le montrent, le changement climatique entraîne des apparitions plus fréquentes - voire une permanence - d'El Nino, la répartition de la biomasse dans les océans pourrait s'en trouver radicalement modifiée, estiment les auteurs.

En ce cas, les principales victimes en seront les eaux tropicales et tempérées, ajoutent-ils, car dans ces régions, les eaux chaudes reposent sur des eaux plus froides et donc plus denses, dans lesquelles le brassage de nutriments par les courants sera moindre.

En revanche, le réchauffement pourrait profiter aux latitudes extrêmes, plus froides et où les courants de fond remontent davantage vers la surface.

Cependant, ces courants sont souvent si violents qu'ils entraînent le phytoplancton vers les fonds à des centaines de mètres de profondeur, là où la lumière manque cruellement à la photosynthèse.

Dans une analyse critique de l'article, le géochimiste Scott Doney, du Woods Hole Oceanographic Institution du Massachusetts, insiste sur le nombre d'inconnues persistantes.

"Les écosystèmes sont complexes et leur croissance non linéaire... des phénomènes inattendus peuvent survenir et plonger la planète dans un état climatique inconnu", fait-il valoir.

Le phytoplancton n'est pas seulement un élément essentiel de la chaîne alimentaire océanique mais absorbe aussi le dioxyde de carbone (CO2), l'un des principaux gaz à effet de serre produit en excès par la consommation d'énergie fossile et responsable du réchauffement de la planète.

Près de 100 M de tonnes de CO2 sont absorbées chaque jour par le phytoplancton, selon l'étude de Behrenfeld.

Un montant similaire est également absorbé par les organismes vivants qui se nourrissent de phytoplancton et par ceux qui assurent sa croissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planete-bleue.naturalforum.net
Yannis
Modérateur


Nombre de messages : 2216
Age : 44
Localisation : Auxerre
Date d'inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Chaîne alimentaire des océans en mutation   Jeu 7 Déc - 17:18

100 M de tonnes de CO2 sont absorbés par lesphytoplancton chaque jour :shock: :shock: :affraid: :affraid: mais c'est énorme.
si j'ai bien comprisle phytoplancton est en train de déclinés 😕 😕
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaori
Permanent
Permanent
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 34
Localisation : Angers, France
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Chaîne alimentaire des océans en mutation   Jeu 7 Déc - 22:30

Chaque année :
- les océans absorbent 2 gigatonnes de CO2 atmosphérique (par photosynthèse du plancton végétal et par dissolution physqiue : une eau froide absorbe beaucoup de gaz, donc de CO2),
- la végétation continentale en absorbe 3 gigatonnes...

... et 3 gigatonnes sont stockés dans l'atmosphère... :|
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dismantling-business.homelinux.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chaîne alimentaire des océans en mutation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chaîne alimentaire des océans en mutation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chaîne alimentaire su sol par tiketoun39
» grignotage - compulsion alimentaire
» (TV) Nouvelle chaîne : Stylia
» desequilibre alimentaire
» [pension alimentaire] quel arrangement?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Bleue :: Les Nouvelles des "Sciences de la Terre" :: Océanographie-
Sauter vers: