Planète Bleue

Notre planète dans tous ses états
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Recul des glaciers à travers le monde

Aller en bas 
AuteurMessage
James
Admin
avatar

Nombre de messages : 2619
Age : 46
Localisation : Clermont Ferrand (63), France
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Recul des glaciers à travers le monde   Ven 16 Fév - 15:55

Du mont Kilimandjaro aux Andes, la fonte accélérée des glaciers de montagne témoignent du réchauffement climatique de la planète avec de sérieuses conséquences sur les écosystèmes locaux et le reste du globe, ont déploré des scientifiques réunis cette semaine à San Francisco.

"La retraite généralisée des glaciers de montagne pourrait constituer l'indication la plus probante du réchauffement du climat terrestre alors que ce phénomène intègre de nombreuses variables climatiques", a expliqué Lonnie Thompson, un climatologue de l'Université de l'Ohio (est), lors d'une conférence de presse en marge de la conférence annuelle de l'Association américaine pour la promotion de la science (AAAS).



Le rythme de fonte est tel que le glacier Qori Kalis au Pérou, partie de la calotte glaciaire Quelccaya, la plus grande des Tropiques, pourrait avoir totalement disparu dans les cinq prochaines années, a-t-il dit.

Pour mesurer la fonte des glaciers, les scientifiques surveillent très régulièrement leur évolution par l'analyse d'échantillons de glace et d'eau ainsi que des surfaces du sol qui ne sont plus recouvertes.

Ils ont ainsi découvert des plantes anciennes qui selon une datation au carbone avaient été enterrées et préservées par la glace il y au moins 5.000 ans. Ceci signifie que la retraite actuelle des glaciers andins est la plus importante depuis au moins 50 siècles, soulignent ces scientifiques.

"Nos hautes montagnes sont comme le troisième pôle de la planète, ce sont les régions du globe les plus froides et aussi les plus sensibles au réchauffement", a relevé Henry Diaz, expert de l'Administration fédérale des océans et de l'atmopshère (NOAA) lors de la même conférence de presse.

Les modèles informatiques sur le réchauffement du climat indiquent que l'effet de serre atmosphérique fait monter les températures davantage à haute altitude, a-t-il souligné.

Cette projection est jusqu'à présent confirmée par le rythme de fonte tout aussi accéléré des glaces du Kilimandjaro, plus haute montagne d'Afrique (5.895 mètres), située en Tanzanie dont Lonnie Thompson craint qu'elles ne disparaissent complètement en moins de quinze ans.

"Les glaces du Kilimandjaro comme celle du Mont Kenya, du Rwenzori, également en Afrique, comme celles des Andes et de l'Himalaya sont en déroute".

La température moyenne du globe est aujourd'hui de quelques degrés inférieure à celles du moment le plus chaud de la période interglaciaire il y a environ 125.000 ans, a souligné ce climatologue. La fonte des calottes glaciaires avait alors fait monter les océans de près de six mètres.

Selon le dernier rapport du groupe d'experts de l'ONU sur le climat la température moyenne de la Terre pourrait être, d'ici la fin du siècle, de trois degrés supérieure à celle d'aujourd'hui.

Ce climatologue a aussi noté une autre évolution alarmante au Groenland où le plus grand glacier, le Jakobshavn, a déversé ses glaces dans l'océan deux fois plus rapidement ces dix dernières années.

Par ailleurs, une étude de la Nasa publiée jeudi montre un plus grand risque potentiel pour la stabilité des glaciers de l'Antarctique et leur possible effondrement qui pourrait faire monter fortement le niveau des océans. Environ 90% de la glace de la planète y sont contenus.

Mais à moins long terme, la fonte accélérée des glaciers de montagne risque d'affecter sévèrement des millions de personnes dont un grand nombre dans des pays pauvres qui dépendent notamment de l'eau provenant de ces glaciers pour cultiver leur terre et leur consommation.

La disparition des célèbres neiges du Kilimandjaro pourrait aussi porter un coup sévère à l'économie tanzanienne dont les recettes touristiques liées à cette montagne sont la principale source de revenu, selon Lonnie Thompson.




Source : AFP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planete-bleue.naturalforum.net
Yannis
Modérateur


Nombre de messages : 2216
Age : 44
Localisation : Auxerre
Date d'inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Recul des glaciers à travers le monde   Ven 16 Fév - 16:15

choqué choqué effrayé effrayé les deux premieres photos sont tres parlantes oui furieux furieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James
Admin
avatar

Nombre de messages : 2619
Age : 46
Localisation : Clermont Ferrand (63), France
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Disparition des glaciers du Pérou   Mar 10 Avr - 15:07

Au Pérou le glacier Pastoruri est menacé de disparition dans dix ans



Le glacier Pastoruri, un des plus importants de la Cordillère blanche au Pérou, a perdu de grande quantité de glace et pourrait disparaître complètement d'ici dix ans à cause du réchauffement de la planète, a-t-on appris lundi auprès du service de glaciologie.

Situé à 5.240 mètre d'altitude dans les Andes à 380 km au nord de Lima dans le département d'Ancash, le Pastoruri est un lieu de randonnée très prisé par les touristes et les montagnards.

La couverture de glace et les névés sont en train de fondre et une pièce d'eau s'est formée à la place d'une crevasse de glace de 40 mètres, a indiqué Marco Zapata, directeur de l'unité de glaciologie de l'Institut national des ressources naturelles (Inrena).

"La situation est grave parce qu'il existe un processus de déglaciation accéléré dans le monde entier" et que "malheureusement c'est irréversible", a-t-il ajouté.

C'est particulièrement préoccupant au Pérou, a averti le chercheur, car il s'agit de "glaciers tropicaux" qui réagissent avec beaucoup plus de sensibilité au changement climatique.

Pour le scientifique, le Pastoruri, diminuant actuellement de 24 mètres par an, pourrait disparaître d'ici dix à quinze ans.

La superficie du Pastoruri, de 1,8 km2 en 1995, n'était plus que de 1,21 km2 en 2006. "C'est à dire qu'il a perdu 40% de sa couverture de glace" affirme M. Zapata.

L'Inrena a calculé que le Pérou, qui possédait une superficie glaciaire de 2.041 km2 en 1979, n'en avait plus que 1.594 km2 en 1995.


Source
: AFP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planete-bleue.naturalforum.net
Yannis
Modérateur


Nombre de messages : 2216
Age : 44
Localisation : Auxerre
Date d'inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Recul des glaciers à travers le monde   Mar 10 Avr - 16:03

effrayé effrayé tres tres inquietant furieux

le probleme qui dit plus de glacier dit manque d'eau et la vu que des gens ne vivent certainement pas loint de ce glaciers.

ils vont etre obliger de partir de quitter leurs habitations furieux furieux

j'ai comme une impression (personnel) que les scientifiques et la pluparts des etres humains ne se rendent pas comptent que le changement climatiques va avoir des effets ressentis plus rapidement que l'on croit.

et sa c'est tres tres inquietant pale pale

je recise bien que c'est mon opinion personnel oui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recul des glaciers à travers le monde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recul des glaciers à travers le monde
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des souvenirs de tous les Disney à travers le monde....
» Les kits de survie à travers le monde et les âges (art2)
» La campagne ''Virginia is for Lovers'' nommée une des meilleures campagnes touristiques
» Les meilleures auberges de jeunesse à travers le monde
» Les "Stoves" à travers le Monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Bleue :: Les Nouvelles de "l'Environnement" :: Changement climatique-
Sauter vers: