Planète Bleue

Notre planète dans tous ses états
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Retour de La Nina et cyclones sur l'Atlantique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
James
Admin
avatar

Nombre de messages : 2619
Age : 44
Localisation : Clermont Ferrand (63), France
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Retour de La Nina et cyclones sur l'Atlantique   Ven 2 Mar - 20:25

Plus d'ouragans, de sécheresse et de chaleur... un nouvel épisode climatique "La Niña", phénomène inverse d'El Niño, se profile à l'horizon et pourrait affecter le sud des Etats-Unis, selon les experts.

L'Administration nationale américaine pour les océans et l'atmosphère (NOAA) a annoncé mardi la fin officielle d'un Niño bref et doux, crédité d'avoir réduit l'activité cyclonique dans l'Atlantique l'été dernier alors que la saison des ouragans s'annonçait chargée.

"Nous observons un basculement vers La Niña, les données le montrent clairement", souligne Conrad Lautenbacher, administrateur de la NOAA.

La Niña, un refroidissement de la région équatoriale dans le Pacifique, n'a pas officiellement commencé, car c'est un processus de plusieurs mois comportant des seuils de températures. Mais les signes avant-coureurs sont là, souligne-t-il, évoquant des données satellitaires et relevés océanographiques.

On ne connaît pas la force de la prochaine Niña. Le phénomène signifie habituellement davantage d'ouragans dans l'Atlantique, ainsi que moins de pluies et plus de chaleur sur le sud des Etats-Unis, selon M. Lautenbacher. Les plaines du centre du pays ont également tendance à être plus sèches durant le phénomène Niña alors que le nord-ouest tend à être plus humide à la fin de l'automne et au début de l'hiver.

La longue sécheresse qui frappe l'ouest du Texas pourrait également s'aggraver. El Niño et La Niña sont des phénomènes difficiles à prévoir, précise Michael Glantz, du Centre national pour la recherche atmosphérique. "Chaque épisode a surpris les scientifiques depuis qu'ils étudient El Niño."

Les Niñas se développent généralement de mars à juin, atteignant leur pic d'intensité en fin d'année jusqu'en février de l'année suivante, selon Vernon Kousky, de la NOAA. Les hivers tendent à être plus doux dans le sud-est des Etats-Unis et plus froid dans le nord-ouest durant ces périodes.

Andrew Weaver, professeur de météorologie à l'université de Victoria, au Canada, juge les prévisions de la NOAA justifiées car les signes d'une Niña imminente sont manifestes dans l'océan. La Niña a des effets positifs ou néfastes, selon l'endroit où l'on vit, mais elle n'entraîne pas en général de lourdes conséquences pour l'homme contrairement à El Niño, précise-t-il.

La dernière Niña, entre 1998 et 2001, avait favorisé une grave sécheresse dans l'Ouest des Etats-Unis, selon la NOAA. Avec ce phénomène, "il y a des gagnants et des perdants, et les gens ont tendance à se focaliser sur ces derniers", note M. Lautenbacher.


Source : AFP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planete-bleue.naturalforum.net
 
Retour de La Nina et cyclones sur l'Atlantique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BIGUINE/NINA Croisée Braque / Pointer 13-179R Ex 13-248F 08/04/13 - LATILLE *retour*
» CLAPET ANTI -RETOUR???
» Le retour en grâce de la châtaigne
» Retour de migration
» Une vanne anti-retour en 10 minutes pour moins de dix euros

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Bleue :: Les Nouvelles des "Sciences de la Terre" :: Climatologie-
Sauter vers: